L’Histoire de…

l’Abbaye de Vemmetofte 

et

les traditions de l’Abbaye

Index: La première histoire de Vemmetofte - L’Abbaye pour nobles de Vemmetofte
                 L’Eglise abbatiale - Une promenade dans le jardin de l’Abbaye et dans les environs 
Retour à la première page


 La première histoire de Vemmetofte…

Il était une fois… Ainsi commence tous les contes du temps jadis – et donc aussi le conte de Vemmetofte.

Au début de l’époque des vikings, un homme nommé Wærmund se fit particulièrement remarquer parmi les paysans qui à cette époque s’établissaient dans la région appelée Stevns où ils cultivaient les terres et construisaient des maisons. Le nom "Vemmetofte" signifie tout simplement l'enclos de Wærmund. 

Les premières fermes, assez simples, se développèrent peu à peu en un vrai château fort, et Vemmetofte du moyen âge était très fortifié avec une enceinte de murailles, deux fossés et des pont-levis. Ces précautions étaient nécessaires à cause des nombreuses expéditions de pillage par les Vendes et des conflits internes au Danemark. De ce vieux chateau fort il n'en reste aujourd'hui que deux caves voûtées avec respectivement quatre et huit voûtes d’arête.

Durant plusieurs siècles, Vemmetofte était un manoir seigneurial avec des propriétaires venant des familles nobles les plus importantes du pays. Parmi ces familles, on trouve la famille Brok qui résidait au manoir “Gammel Estrup“ en Jutlande et qui a eu le manoir de Vemmetofte en sa possession pendant 250 ans, avec le Sénateur royal Eske Brok (mort en 1625) comme un des personnages les plus remarquables et sympathiques. En 1694, le manoir fut acquis par la Reine de Christian V, Charlotte Amalie, en même temps que de grandes propriétés rurales dans la région. La Reine envisageait de fonder une abbaye pour nobles à Vemmetofte, mais elle mourut en 1714 avant que ce projet ne soit réalisé.

Le fils, Prince Carl, qui était l’héritier de Vemmetofte et de Højstrup, commença immédiatement une reconstruction du manoir qui à ce moment, était dans un mauvais état de conservation. Prince Carl doit être considéré comme le fondateur du manoir de Vemmetofte tel que nous le connaissons aujourd’hui. Non seulement à cause de la reconstruction du manoir lui-même, mais aussi à cause des bâtiments qu’il construisait auteur du manoir – ledit “village” au long de la rue présente appelée "Vemmetoftevej", la grande “maison du bétail” dans les bâtiments d’exploitation, les écuries, les maisons à colombage pour les fermiers et d’autres employés, les ponts au-dessus du fossé de château ainsi que la création du jardin de fleurs.

Il y en a eu pour neuf ans avant que tous ces travaux ne soient terminés mais enfin, un château élégant de style baroque à quatre corps de bâtiment avait remplacé le vieux château fort.

Prince Carl

Princesse Sophie Hedevig

En 1721, le frère du Prince Carl, le Roi Frederik IV, a conféré le titre de Reine à “son épouse de la main gauche”, Anna Sophie Reventlow. Prince Carl et sa sœur Sophie Hedevig montrèrent leur désapprobation en tournant le dos à la cour à Copenhague et établirent leur domicile fixe à Vemmetofte. Ils moururent respectivement en 1729 et 1735 mais avant sa mort, Sophie Hedevig avait élaboré des plans détaillés de la fondation d’une abbaye pour nobles. L’Abbaye pour nobles de Vemmetofte fut fondée le 10 juin 1735.I

 L’Abbaye pour nobles de Vemmetofte…

En conformité avec les statuts, la direction de l’Abbaye fut confiée à deux administrateurs en coopération avec la mère prieure, et le premier administrateur de l’Abbaye fut le grand chambellan du Prince Carl et de Princesse Sophie Hedevig, Carl Adoph von Plessen. C’est uniquement grâce à son grand engagement et dévouement que l’Abbaye a survécu pendant les premières années marquées par de grandes difficultés financières. Le nombre de pensionnaires variaient mais au cours des années, celui-ci a été fixé à onze.

Prince Carl et Princesse Sophie Hedevig avaient été très occupés par les souffles piétistes de l'époque. La demande d’altruisme qui en découlait fut observée sur le plan pratique par la fondation d’écoles et par une bienfaisance étendue en faveur des orphelins ainsi que des personnes âgées, malades et pauvres.

L’acte de fondation est aussi, quant à lui, caractérisé par ces mêmes intentions. Avec l’introduction de la monarchie absolue en 1660, le pouvoir de la noblesse avait été réduit, et une prise en charge conforme des dames nobles célibataires était un problème que la bienfaisance des différentes abbayes pour nobles essayaient de résoudre. Ceci était l’objectif principal de l’Abbaye, mais la bienfaisance au profit des pauvres avaient continuellement une grande priorité.

En 1976, l’ancien manoir seigneurial, le château royal et l’abbaye pour nobles entrèrent dans une nouvelle phase. Le nom fut changé en l’Abbaye de Vemmetofte. Les règles d’accès à l’Abbaye furent essentiellement modifiées et par suite d’une rénovation radicale, le château fut transformé de façon à ce que des citoyens disons ordinaires puissent y vivre à des conditions qui ressemblent à la vie d'une communauté. Mais en même temps, la vie à l’Abbaye garde toujours en vue l’aspect de charité et l’aspect humain qui depuis le début a été l’objectif principal de l’Abbaye. Tant des personnes célibataires que des couples peuvent commencer un nouveau chapitre de leur vie à l’Abbaye et y vivre une vie pleine d’inspiration des jolis alentours, tant à l’extérieur qu'à l’intérieur.

 L’Eglise abbatiale…

Originellement, l’intérieur de l’Eglise de Vemmetofte avait eu la fonction de salle des communs mais en 1630, elle fut transformée en chapelle pour les maîtres qui résidaient au manoir en ce temps-là; Monsieur Tyge Brahe et Madame Berete Brok. La salle n’est pas grande, mais bien proportionnée et avec une voûte d’arête sur deux piliers carrés.

La chaire à prêcher du temps de Tyge Brahe a été conservée – le style est de fin de la Renaissance, mais il y a des tournants élégants de style baroque dans les ornements. Les cadres en forme d’arc sont décorés avec des images des quatre évangélistes. Sur les vieux bancs d´église, on retrouve les écus d’armoiries des familles Brahe, Hardenberg, Brok et Viffert. De l’époque de la salle des communs a été conservé un escalier secret très étroit et raide encastré dans le côté est du manoir qui autrefois menait à la Salle de Dames au premier étage.

Les autres objets de l’Eglise proviennent pour l’essentiel du Prince Carl. Parmi ces objets, il faut mentionner les fonts de baptême richement ornementés ainsi que le tableau d’autel avec illustration du Jugement Dernier dans un cadre doré gravé par Jacob Roege.

Ce qui donne le caractère particulier à cette chapelle est cependant une collection de peintures faites par le peintre de la cour, Henrik Krock. La collection, qui montre la passion de Notre-Seigneur, était originellement exposée dans l’oratoire du château de plaisance “Blågård” de Prince Carl à Copenhague, mais elle s’adapte parfaitement à l’atmosphère intime de la chapelle.

A partir de 1735, l’Eglise de Vemmetofte a eu deux curés – un danois – et un curé parlant l’allemand! Le plus connu des curés de l’Abbaye au cours des temps est vraisemblablement le poète Christian Richardt (l'auteur de p. ex. le cantique “Marcher sans perdre le courage") . Aujourd’hui, l’Eglise de Vemmetofte fonctionne comme une église paroissiale normale.

 Une promenade dans le jardin de l’Abbaye et dans les environs…

L’Abbaye de Vemmetofte est située à environ une heure de route de Copenhague. La route devient de plus en plus serrée au fur et à mesure que vous rapprochez de Vemmetofte – mais devient en même temps aussi de plus en plus belle. Avec le jardin de l’Abbaye sur votre droite, vous passez par Vemmetofte et vous arrivez sur la place du parking située juste à côté de l'Abbaye. Il y a l'accès libre au jardin de l’Abbaye entre 8 heures et 18 heures.

Le jardin n’est pas très grand, mais on ressent toujours l’ambiance du vieux manoir. Se promener dans l’allée de tilleuls qui a plus de 300 ans en passant par la petite salon de thé couverte de paille – visiter la glacière (pour la conservation d’aliments) juste à côté de la haie– découvrir les carpes dans le fossé de l’Abbaye – suivre le cours tournant du petit ruisseau appelé "Kildeåen" – jeter un coup d'œil dans la cour du manoir– ou se promener dans le forêt "Dyrehaven" jusqu’au cimetière joliment établi où Princesse Sophie Hedevig avait son jardin avec les paons.

Une abbaye est probablement le centre naturel d’une ville, mais on cherche en vain pour trouver un vrai village avec des fermes. Le village a existé mais en 1696, la Reine Charlotte Amalie obtint l’autorisation de démolir les treize fermes du village et le même sort arriva aux huit fermes du village de Snekkelstrup sous l’autorité du Prince Carl. Durant le temps où existait l’Abbaye pour nobles se sont construits, par contre, plusieurs nouveaux bâtiments qui ont toujours gardé leurs anciens noms correspondant à leur fonction: la Menuiserie – l’Atelier de tonnellerie – la Boulangerie – la Maison du Magister – la Pharmacie, etc.

Lors du mis en vigueur du décret concernant l’assistance publique, il fut décidé que même les conditions de vie des plus pauvres ne devraient empêcher aucun enfant de recevoir un enseignement scolaire. Inspiré par les dispositions de ce décret, Prince Carl fit construire en 1719 une école à Lund. Ensuite, se sont construites rapidement encore cinq écoles dont une – à Store Torøje – existe toujours. Cette vieille école est l’école de village la plus ancienne qui a été conservée.

Au tour du village de Vemmetofte se trouvent les terres de l’Abbaye de Vemmetofte avec une production végétale intensive et des vaches mises à paître dans les prés.

Les forêts environnant l'Abbaye vous invitent à faire une promenade. La surface totale des forêts de l'Abbaye de Vemmetofte est d'environ 1.400 hectares, et on a pris bien soin d'harmoniser l'exploitation forestière avec une belle nature. La forêt "Dyrehaven" est situé au nord et à l'est de l'Abbaye et contient de vieux chênes impressionnants. Tant dans cette forêt que dans la forêt "Vesterskov" à l'ouest de l'Abbaye et dans la forêt "Strandskoven" le long de la baie de Faxe, vous trouvez non seulement de vastes bois de hêtres et de chênes, mais en général une nature très variée qui pousse dans ce sol fécond . Un peuplement mélangé de différent âge, de petits prés, des marais et de petites prairies.

La promenade peut se terminer sur la plage de Vemmetofte où se trouvent une place de camping ainsi qu'un restaurant. Sur une journée bien ensoleillée, il est conseillé de prendre un bain de soleil sur la plage de sable offrant toute sécurité pour enfants et d'aller nager dans cette mer très pure.

La plage est aussi connue pour ses légendes. Au bord de la mer, on découvre une grande pierre appelée "Musestenen". D'après une légende, le vieillard norvégien "Dovregubben" souhaitait que son fils se marie avec la fille du Roi des falaises. Lorsque le Roi des falaises s'est opposé à ce mariage, le vieillard se fâcha à un tel degré qu'il a détaché un gros morceau du rocher et l'a jeté pour tuer le Roi des falaises. Qu'il a tué le Roi ou pas - la pierre est tombée au bord de la plage de Vemmetofte. Il existe cependant aussi une autre légende disant qu'une fois, une sorcière s'est tellement fâchée contre les habitants de Vemmetofte qu'elle a pris la grande pierre, l'a mise dans sa jarretière et l'a lancé de la Falaise de Møn jusqu'au manoir de Vemmetofte - heureusement sans qu'elle tombe sur le manoir. La pierre est tombée sur la plage où elle est toujours!